Photos “numériques”

Un appareil stéréoscopique (plus court : appareil stéréo) est un appareil photographique rassemblant deux chambres photographiques ou deux capteurs – et donc deux objectifs – placés côte à côte de manière solidaire dans un même boîtier, destiné à produire commodément et dans un même instant un couple stéréoscopique, c’est-à-dire deux photographies jumelles (mais non semblables) en vue de la restitution du relief ou, si l’on préfère, de la 3e dimension.

Après 2005, la plupart des stéréoscopistes sont passés à la stéréophotographie numérique, prise à l’aide de deux appareils numériques placés côte à côte sur une barrette de leur fabrication, et du plus grand nombre possible de couplages mécaniques ou, plus souvent, électroniques ou informatiques.

Depuis fin 2009, le constructeur Fujifilm propose le premier appareil stéréo numérique grand public : le Finepix REAL 3D W1. L’appareil comporte deux capteurs, distants d’un espace interoculaire de 77 mm. Simultanément, chaque capteur prend une photo, et un seul fichier de type .MPO contenant les deux photos, sera sauvegardé. Avec un logiciel comme StereoPhoto Maker, il est ensuite possible d’afficher la photo en relief selon différentes techniques comme l’anaglyphe, la vision parallèle ou la vision croisée. L’écran de contrôle auto-stéréoscopique situé au dos de l’appareil permet d’afficher les images en relief sans lunettes, aussi bien lors de la prise de vue que pour la relecture des images 3D enregistrés.

En 2012 sort le Lumix TZ30 de Panasonic qui ne possède qu’un seul objectif, mais que l’opérateur déplace horizontalement devant lui sur une dizaine de cm. Un algorithme choisit, parmi les photos prises en rafale pendant le déplacement, les deux qui donnent le meilleur effet stéréoscopique. Mais il est impératif que rien n’ait bougé dans le champ pendant ce temps.

Hasbro offre aussi des lunettes stéréoscopiques appelées my3D qui permettent de voir en 3D sur l’iPhone et l’iPod. Outre la possibilité de jouer à des jeux en 3 dimensions, il est aussi possible de prendre et visualiser des photos sur son iPhone ou son iPod grâce à l’application ShowMe3D sortie dans l’App Store en Octobre 2011.

Mais la plupart de ces appareils stéréoscopiques récents ont des “bases” (intervalle entre les deux objectifs) assez courtes, donc sont surtout adaptés aux prises de vues de très près, par exemple des portraits vus de moins d’un mètre.

 13 Nb total de visiteurs,  1 Nb de visiteurs du jour